GREEN WISH – Et si vous passiez au solaire ?

En septembre dernier j’étais au fin fond du Maroc. Parmi mes belles rencontres dans un refuge en pleine montagne près de Chefchaouen dans le Rif  il y a eu un homme merveilleux qui m’a beaucoup appris sur moi-même et sur la philosophie de vie.
Cet homme si proche de la terre nourricière qui vit au coeur de la nature, est un érudit.

Il m’a ouvert les yeux sur l’énergie solaire car chez lui pas d’électricité (le calme absolu) mais des objets ingénieux pour l’aider (petites lampes, talkie walkie, chargeurs…) qui fonctionnent à cette précieuse énergie.
Petit rappel utile : l’énergie solaire est gratuite, non polluante, disponible non stop et subventionnée par l’Etat…

Même si vous n’êtes pas forcément enclin à installer dès demain des panneaux solaires chez vous, j’ai décidé de vous faire une petite sélection utile d’objets du quotidien pour pourquoi pas, commencer à changer vos habitudes de consommation et surtout profiter du nomadisme, de la liberté pour partir plus léger !

Le chargeur de téléphone solaire à shopper ici
Iphone, Samsung, Itineris, Nokia 3310 plus d’excuses vous pourrez emporter partout ce petit objet.

chargeur_telephone_solaire

Le casque audio à shopper ici
Helios est un casque audio sans fil qui se connecte en Bluetooth  à votre smartphone. Son originalité vient de sabatterie interne qui peut se recharger via le port micro USB mais également grâce à l’énergie solaire.
Ce casque embarque des cellules photovoltaïques sur son arceau qui lui permettent d’utiliser la lumière naturelle pour fonctionner.

 helios

La torche d’aventurier à shopper ici
Si il vous prend l’envie de partir by night explorer la nature !

torche_solaire

L’enceinte solaire à shopper ici
Elle existait avant la Jawbone je le sais de source sure…

enceinte solaire

Et pour terminer une petite vidéo pleine d’espoir au Mali où des lampadaires solaires mobiles, fabriqués avec une roue de vélo et des objets recyclés transforment la vie d’artisans en leur permettant de travailler la nuit pour échapper à une chaleur de 40 à 45 degrés le jour.
C’est un architecte et vidéaste italien, Matteo Ferroni, qui a eu l’idée de ces lampadaires à l’occasion d’un séjour dans des communautés rurales dépourvues d’électricité.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>