La visite d’une école alternative

Samedi dernier je me suis rendue dans une école dite « alternative » non loin de chez moi.
L’école Graine d’Explorateur aux Sorinières (44) a ouvert en septembre 2016, c’est sa deuxième rentrée scolaire au compteur.
Dans cette petite école laïc hors contrat on compte 40 élèves de 2 ans et demi à 12 ans.
Il existe en France environ 700 écoles hors contrat qui se revendiquent des pédagogies dites « nouvelles » et accueillent plus de 60 000 élèves.
Celles-ci sont souvent inspirées des pédagogies Freinet, Montessori ou Steiner.

 

Les grands principes de l’école alternative 
Une école multi-âges qui prône le parcours individualisé de l’élève.
Pas de cours magistraux ni de leçons. Des ateliers, des cours collectifs et beaucoup d’autonomie.
En gros l’élève est libre de suivre les enseignements à son rythme, ponctué par la découverte, l’entraide et le respect de la progression de chacun.

Dans une école alternative il n’y a pas de système de notation et pas de devoirs le soir en rentrant à la maison, pas de consignes strictes mais des grands thèmes d’apprentissage. Ici aux Sorinières l’école s’inspire beaucoup de la pédagogie Freinet. L’idée est d’atteindre le socle commun des connaissances en respectant le rythme des enfants et en plaçant l’enfant au cœur de l’apprentissage à l’aide de projets pluridisciplinaires.
L’espace est aussi réfléchi et adapté aux progressions de l’enfant. A l’école Graine d’Explorateur, il y a une salle pour les plus petits, une salle de maths et sciences, une salle dédiée à la lecture, une salle pour l’écriture et la calligraphie et une salle créative.
Sans oublier l’espace extérieur pour la récré et le coin potager car on accorde une grande place aux activités manuelles et les mains dans la terre c’est encore mieux ! (relire ici  mon post permaculture et enfants).

 

Une journée type en maternelle
8h : accueil des enfants
9h : regroupement et rituel du matin
activités (les cycles 2 et 3 accompagnent les petits dans leurs activités)
récréation
motricité /yoga /philosophie /musique
11.30 : repas (les parents apportent le repas dans des lunch box thermos) puis vaisselle par les enfants
Temps libre / repos
14.30 : recréation
projets multicycles et arts visuels (= arts plastiques) de 15 à 16.00

L’école accueille les enfants de 8.00 à 18.30.

mat

Ce qui m’a (beaucoup) plu
La liberté : cette liberté de faire de la couture, de prendre un bouquin et d’aller se poser au calme pour le lire ou encore écrire des mots doux.
Le respect du rythme de l’enfant, la pratique courante du yoga ou de la méditation dès le plus jeune âge.
La curiosité, le fait de proposer des méthodes pour être libres et qui poussent à la curiosité.
Le chien Calie qui fait partie intégrante de l’école dans le cadre du projet « médiation par l’animal ».
Les preuves : certains enfants à la limite de l’autisme ou qui auraient du intégrer des IME (Instituts Médico-Educatifs) se sentent après quelques mois bien intégrés et s’ouvrent aux autres.
L’entraide et ce sentiment immense de bienveillance : chez les tous petits il y a souvent des « plus grands » qui viennent les aider dans leur activité. Les mots de la directrice étaient très rassurants et j’ai trouvé son approche très franche et engagée.
De même avec l’exemple de la vaisselle après le déjeuner :  être volontaire et responsabiliser les enfants au cœur de l’action pour qu’ils se sentent utiles.
L’autonomie, la créativité, l’artistique ; ici pas de cahier de leçons mais un fichier de souvenirs pour aider à retenir les notions clés apprises ensemble. On réinvestit les connaissances et on apprend en manipulant, en jouant, avec de la calligraphie, des livres ou encore des Lego.

IMG_20180127_095024_resized_20180129_100429872

IMG_20180127_095034_resized_20180129_100421060

23167648_1502120816540406_5024956681525169761_n

Les freins
La démocratisation financière car même si les écoles nouvelles se développent de plus en plus le coût de la scolarité reste élevé ; il est calculé au prorata du quotient familial il faut globalement compter plus de 4000 euros par an et par enfant…

Une proposition de loi est actuellement étudiée au Sénat et programmée en première lecture courant février. Elle prétend « simplifier et mieux encadrer le régime d’ouverture des classes et établissements privés hors contrat » mais pourrait à contrario rendre difficile et onéreuse l’ouverture d’une classe ou d’une école hors contrat ou le renouvellement de directeur ou de locaux d’une école déjà ouverte.

On peut aussi penser à la suite de la scolarisation quand on passe d’une école alternative et que l’on rejoint le système « classique »…

 

Pour conclure
J’en retiens pour ma part l’envie de me renseigner et d’explorer ces méthodes alternatives pour les proposer à mon fils par le biais d’activités à faire à la maison.
Je ne suis pas pressée de mettre mon enfant à l’école et il est clair que si financièrement je peux je n’hésiterai pas une seconde à le mettre dans un établissement comme celui que j’ai visité…

Enfant j’ai adoré l’école primaire, j’étais dans une petite école de village ; lorsque ma maîtresse est partie à la retraite elle nous a offert un stylo sur lequel était écrit « c’est à l’école que commence l’avenir » j’ai toujours gardé cette citation touchante de vérité en tête et je reste persuadée que si les enseignants sont passionnés et ouverts alors ils pourront conjointement avec l’aide des parents, faire grandir des élèves curieux et cultiver la joie de vivre et l’insouciance d’être un enfant.

 

Pour aller plus loin 

  • Le site de l’école Graine d’Explorateur : http://tosattojulie.wixsite.com/grainedexplorateur et sa page Facebook : https://www.facebook.com/grainedexplorateur/
  • L’école Montessori de Sophie Rahbi : http://la-ferme-des-enfants.com/
  • L’école Caminando dans la Drôme : http://www.vegemag.fr/actualite/caminando-une-ecole-primaire-avec-la-nature-au-coeur-dans-la-drome-9174
  • La pédagogie Freinet : https://www.icem-pedagogie-freinet.org/ http://www.pemf.fr/site/
  • Réintégrer le système classique après une école alternative : http://www.festival-ecole-de-la-vie.fr/reintegrer-systeme-classique-apres-ecole-alternative/
  • Une école alternative près de Toulouse : http://www.ecolenectarine.fr/fr/actualites/
  • Le programme de l’école aujourd’hui à Paris : http://ecoleaujourdhui.siteo.com/fr/pag-684480-En-savoir-plus….html
  • Le grand guide des pédagogies alternatives, super complet avec des idées d’activités : https://www.decitre.fr/livres/le-grand-guide-des-pedagogies-alternatives-9782212566130.html
  • Céline Alvarez : https://www.celinealvarez.org/ et je vous conseille vivement son livre https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/2016/08/28/un-livre-et-un-site/

2 Comments La visite d’une école alternative

  1. Irène

    Je m’intéresse pas mal aux différentes pédagogies en ce moment ! Si tu as envie de lire encore d’autres choses sur le sujet, il y a un livre qui s’appelle Pédagogie et révolution aux éditions Libertalia et qui parle notamment de Freinet, mais aussi de Ferrer par exemple. Récemment je suis aussi allée à une conférence dans laquelle à un moment était cité le site EEF qui recense les différents projets éducatifs et leur évaluation scientifique en termes d’efficacité. C’est vraiment intéressant à parcourir, le lien vers la synthèse la plus accessible est le suivant : https://educationendowmentfoundation.org.uk/evidence-summaries/teaching-learning-toolkit/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>