Portrait GREEN WISH #6 – Gilbert Chabaud un maire pas comme les autres

Ecole Montessori, potagers collectifs, épicerie bio, depuis quelques années un maire du Périgord Vert réinvente sa commune pour faire revenir les habitants et sa formule est plus que réussie. Après Damien Carême (lire ici son portrait) voici un autre maire qui a de la suite dans les idées… C’est Gilbert Chabaud maire de Saint-Pierre-de-Frugie en… Lire la suite

Economie circulaire : le tour de la Méditerannée et des initiatives par Circul’R

La mer Méditerranée est asphyxiée par la pollution au plastique. Soucieux de sa préservation, deux jeunes membres de la startup Circul’R ont décidé de sillonner à vélo les rivages méditerranéens cet été, à la rencontre des solutions d’économie circulaire mises en place localement.

Tous deux ont prévu d’aller à la rencontre de 25 porteurs de projets d’économie circulaire : des start-up mais aussi des associations et des collectivités locales.
Suivez leurs belles rencontres estivales riches de sens sur la page Facebook de Circul’R.

Circul’R a pour ambition de construire le premier réseau mondial des startups de l’économie circulaire. Il regroupe aujourd’hui 350 startups et travaille à former un écosystème permettant le partage des connaissances et des opportunités de partenariat pour les entreprises innovantes.
#CycleForMediterranea

Summer days & Fair Fashion

Parmi mes résolutions post bilan des 10 ans du blog : vous présenter de temps à autres des petits looks durables portés ou non et vous « prouver » qu’il est possible de faire rimer consommation durable et abordable !
J’entends par durable de belles matières de qualité, confectionnées en toute transparence qui dureront dans le temps après les lavages, les nombreuses fois portées et après tout l’attachement sentimental que l’on peut parfois porter à de jolies pièces…

Je porte un haut en coton tricoté par ma belle maman (coût de la laine environ 20 euros).
Jupe Le Mont St Michel en peau achetée neuve sur Vide dressing : 30 euros.
Des compensées Aloha Sandals en cuir achetées il y a plus d’un an made in Spain : environ 100 euros.
Panier vintage de ma maman.

A bientôt pour d’autres tenues responsables.
#slowfashion

Ode aux abeilles !

Désaroi
Du nord de la France en passant par la Bretagne et l’Ariège, les apiculteurs et les environnementalistes sont effondrés.
Les abeilles domestiques meurent, les apiculteurs et l’Unaf, l’union nationale de l’apiculture française ont depuis longtemps tiré la sonnette d’alarme auprès du gouvernement.
Les abeilles assurent une très grande partie de la pollinisation en transférant le pollen de fleur en fleur.
À elles seules, elles contribuent à 30% de la production de notre alimentation.

La faute à qui ?
Aux pesticides pour changer … pour être plus précis les néonicotinoïdes qui affectent la bonne santé des abeilles.
Ces derniers s’attaquent au système nerveux des insectes, désorientent et affaiblissent les pollinisateurs, provoquant la lente agonie des exploitations.
Le frelon asiatique est aussi un sérieux prédateur.
Cette photo je l’ai prise dans les Alpes, la où je me fournis exclusivement en miel car dans cet écrin de verdure, le miel de montagne a tout de même un peu moins de chance d’être contaminé au glyphosate
La petite mielerie, la vente au marché, le circuit court et le privilège de pouvoir goûter le miel frais à la cuillère dans les alvéoles.

Faire sa part
Essayer de reconnecter son environnement, plantez au coeur de votre jardin ou de votre potager bio des soucis, du fenouil, de la mauve, de la lavande, des pissenlits ou encore de la bourrache pour attirer les pollinisateurs.